Cristian Bolton

Données clés

Portrait

Mot du jour

Le Chilien, connu pour son assurance dans les airs, a terminé l'année 2015 avec 6 podiums obtenus sur 2 saisons de compétition en Challenger Cup et monte aujourd'hui en Master Class.

Avant de rejoindre le Red Bull Air Race, Bolton était lieutenant-colonel dans l'armée de l'air chilienne. Il a aussi servi comme pilote de chasse au sein de plusieurs escadrons, sans oublier ses fonctions de chef instructeur au sein de l'école de pilotage de l'armée de l'air et de l'école de chasse tactique. Il a aussi effectué deux tournées à travers l'Amérique du Sud, l'Amérique du Nord, l'Angleterre, la France et Israël au sein du prestigieux escadron de voltige aérienne chilien Escuadrilla de Alta Acrobacia Halcones, et a terminé sa carrière comme commandant et leader de cet escadron. Bolton a plus de 4500 heures de vol aux commandes de nombreux avions militaires, ainsi que des avions de voltige et de course. Il a une formation supérieure d'ingénieur en aéronautique militaire et en ressources humaines.

Bolton entre en Challenger Cup dès la première année de ces séries en 2014 et décroche la 2e place à Fort Worth, entrant ainsi dans l'histoire du Red Bull Air Race comme le premier pilote d'Amérique latine à monter sur un podium. En 2015, il remporte sa première victoire lors de l'épreuve inaugurale de la saison à Abou Dhabi – une nouvelle distinction pour l'Amérique latine – et continue sur sa lancée en s'attribuant 4 autres podiums, dont une 3e place lors de l'ultime épreuve de Las Vegas, qui lui vaudra de terminer 3e au classement général.

« La Challenger Class constitue le cadre idéal pour devenir pilote de Master. Fort de mon expérience personnelle, elle m'a permis de m'entraîner, d'apprendre et de devenir un pilote de course plus efficace, et aujourd'hui je suis prêt à relever ce nouveau défi, explique Bolton. Je tiens à dire aux organisateurs à quel point j'apprécie le soutien qu'ils m'apportent en ce moment, ainsi qu'à Dianne et à Nigel pour la confiance qu'ils me témoignent dans la création de ce projet. »